Colloquium MathAlp du 11/02/2016

La prochaine séance du colloquium MathAlp aura lieu le jeudi 11 février,
à 16h30, dans l’amphithéâtre Chabauty de l’Institut Fourier.

L’orateur sera Emmanuel Trélat (Université Pierre et Marie Curie).

Titre: Théorie du contrôle optimal et applications aux missions spatiales.

Résumé: La problématique du contrôle optimal est de guider l’évolution
en temps d’un système donné vers une configuration finale souhaitée,
tout en minimisant un certain critère. Le point saillant de cette
théorie, qui généralise le calcul des variations, est le principe du
maximum de Pontryagin, qui donne des conditions nécessaires
d’optimalité du premier ordre. Du point de vue numérique ce principe
réduit le problème initial à un problème aux deux bouts qui peut être
résolu par une méthode de tir. En pratique il est très difficile de
faire converger numériquement une méthode de tir, et elle doit être
combinée à d’autres approches. Je parlerai ici, sur des exemples
motivés par l’aérospatiale, des méthodes de continuation numérique, de
contrôle géométrique, puis d’éléments de théorie des systèmes
dynamiques qui, convenablement utilisés, permettent de planifier des
missions spatiales interplanétaires.

L’affiche officielle